[LotRO/SdAO] Les changements de l’artisanat

Un journal de développeur a été traduit et mis en ligne sur JeuxOnLine, il concerne les modifications apportées à l’artisanat.

Voici les principales modifications:

  • Un nouveau panneau, plus clair et plus grand
  • mais surtout, la prédominance de la boutique

J’en ai déjà parlé sur ce blog, l’artisanat de LotRO est de l’AFK-craft: on lance son perso sur une fabrication, et on part faire autre chose IRL:/

Alors pourquoi ne pas accélérer ce passage peu attractif grâce au points boutique, finalement…

(l’autre solution serait de faire un système d’artisanat plus intéressant ou interactif, mais visiblement, les concepteurs de MMOs ont du mal à en inventer un^^)

Obtenir des recettes, avoir besoin de moins de ressources ou les obtenir via la boutique au lieu de passer du temps à les collecter IG…  Un moyen comme un autre de dépenser ses points !

De ce que j’ai pu voir IG sur les canaux de discussion, voici les 3 artisanats les plus plebiscités: cuisinier, érudit et bijoutier.

Visiblement, à haut niveau (60+ ?), les équipements, armures et les armes sont récupérés par les échanges de jetons d’instances ou les loots.

Peu ou pas d’intérêt donc pour les autres métiers, comme le tailleur que je suis… Enfin, cela m’aura été bien utile jusqu’à maintenant !

6 réflexions au sujet de « [LotRO/SdAO] Les changements de l’artisanat »

  1. Kaithlyn

    Il me semble que par les échanges d’escarmouche on peut obtenir des parchemins permettant de fabriquer des composants en grande quantité (on perd le bénéfice des critiques par contre).

    La cuisine est devenu un peu moins intéressante depuis la passage du jeu au F2P.

    On peut toujours fabriquer de la nourriture fortifiante intéressante, par contre la nourriture régénératrice a perdu son intérêt majeur, à savoir le « hot » de soin moral et puissance … Maintenant pour avoir ça il faut acheter des potions à la boutique😦

    En plus depuis que certains composants ne sont plus disponibles à la vente par les PNJ (Farine, pommes, etc.), il faut les fabriquer (et donc avoir un fermier pour cultiver les champs) et ça prend un temps infernal (impossible de s’éloigner du PC pendant la phase de récolte sans perdre les champs).

    J’ai fabriqué une relique ouvragé +100 moral max (arme légendaire niveau 61 min) pour un confrère hier soir, ça m’a pris environ 3 1/4h / 1h pour réunir les composants et lui faire …

    Répondre
  2. Tholuel

    Je suis d’accord avec Shastar. Je préfère de loin que l’on prenne son temps. C’est sûr, que de taper une heure sur une enclume c’est long mais personnellement je ne le fais pas. Cela ne m’amuse pas de monter un métier d’un seul coup. Je trouve que sur ce jeu, plus tu prends le temps, plus tu profites du jeu.

    Maintenant, comme d’habitude, chacun voit le jeu comme il le veut. Moi, j’aime bien l’idée qu’un très bon artisan se doit de pratiquer son métier sur le long terme.

    Répondre
  3. Xapur Auteur de l’article

    Yop Tholuel !
    J’ai tendance à me mettre AFK après avoir lancé mon gugusse en artisanat, mais si les coffres et les maisons d’artisans étaient plus nombreux, je le ferai monter plus facilement de manière progressive. D’ailleurs j’ai pas mal de « retard » sur mon métier de tailleur à cause de çà, il faut maintenant que je craft des dizaines de choses qui me seront inutiles, juste pour faire progresser mon niveau😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s