Le Pays de Dun

Exploration du Pays de Dun

carte du pays de dun dans lotro sdao

Le Pays de Dun est une contrée rude, peuplée d’hommes sauvages. Ici, il me faudra les aider à combattre l’influence grandissante des troupes de la Main Blanche de Saroumane. Chevaucher au côtés des Rôdeurs, aider les différents clans aux totems animaux : le Boeuf, le Sanglier,  le Faucon…

Et même pour cela invoquer leurs divinités ancestrales !

sanctuaire de munfaeril

Mais aussi découvrir les superbes paysages de Tâl Methedras…

tal-methedras

Tâl Methedras SDAO LOTRO

Et voici un panorama du lac (cliquer pour agrandir)

panorama-tal-methedras

Il y aurait tant à dire sur la Mine de Barnavon, les arbres de Boisouvré ou la Clairière Blanche !

Hélas, le Mal rôde, et je vais devoir continuer mon exploration sous le joug des traîtres en… Isengard !

trouee-du-rohan

[Infos jeu : zone de niveau 65-75 ; Livre Epique : Volume III livre 4; zone partiellement alternative au Grand Fleuve]

Enedwaith

Exploration de la région de l’Enedwaith

carte enedwaith sdao lotro

Située bien loin de la Forêt Noire où je mène mes quêtes puisqu’elle est dans l’Eriador, à l’ouest des Monts Brumeux et au sud de l’Eregion, la zone de l’Enedwaith comprend de vastes plaines et des collines peuplés d’hommes farouches. On y trouve aussi nombre de ruines des Dúnedain, au milieu de nombreux villages des clans humains.

vue depuis Amon Min
vue depuis Amon Min

Les collines sont souvent ornées de monuments de taille impressionnante, où le présent plus sauvage côtoie le passé épique.

Enedwaith-amon-min
Amon Min
galtrev lotro enedwaith
Galtrev

On peut aussi tenter de s’aventurer dans les ruines d’Ost Dunhoth, mais il vaut mieux être bien accompagné… J’ai préféré renoncer dans la noirceur de ces lieux.

lotro ost dunhoth

Parmi les autres curiosités de la région (mais il y en a tant !), Maur Tulhau, un village de hobbitd, si, si ! On pourra, si on le veut, suivre leur route jusqu’à la Comté !

maur tulhau village hobbit
Hors la Comté, des hobbits ?

Ou encore explorer Tristebois le bien nommé, jusqu’au point culminant de sa colline, les pierres levées de Gwaed Brun.

pierres levées de Gwaed Brun dans Tristebois

Ou encore la zone cachée nommée Demeure du Chasseur, monter le Pic de Nar voir les nains exilés du Mont Solitaire (l’Enedwaith est vraiment une terre de migrations !)…

Combe de Thror - Pic de Nar

… échapper aux géants de la Combe de Thror, ou s’approcher (mais pas trop) de la tanière de Draigoth le dragon !

taniere de draigoth le dragon

[Infos jeu : zone de niveau 61-65 ; Livre Epique : Volume III livres 3-4; zone alternative à la Forêt Noire]

Panorama : la salle du Guetteur de l’Eau

Une dernière visite dans la Moria

lotro-salle-guetteur-eauLa fin du Volume (Épique) II est aussi l’occasion d’un long adieu à la Moria tandis que nos pas nous poussent maintenant au sud et à l’est. Les nains nous saluent une dernière fois et nous accompagnent pour rendre une relique à la dépouille de son gardien.

Une dernière visite dans les profondeurs de Kahzad-Dûm, dans une salle où le Guetteur de l’Eau est absent. Espérons-le…

Panorama réalisé à partir de 9 captures d’écran (cliquez pour agrandir)

Retrouvez sur cette page mes autres panoramas

[LotRO-SdAO] La Forêt Noire

Carnet de voyages en Forêt Noire

Carte de la Forêt Noire LOTRO

Le temps passe de façon étrange en Lothlorien. Y ais-je passé des jours, des semaines ou des mois ? Aucune idée, mais le repos, les chants et les danses m’ont fait énormément de bien, physiquement comme mentalement.

Et de la force, il m’en faut pour quitter mes amis elfes et franchir l’Anduin afin d’aborder la Forêt Noire. L’influence de la forteresse de Dol Guldur, un temps occupée par le Nécromancien, se fait sentir… Il semble que des êtres funestes y rôdent et préparent la conquête du Nord. Les forces du mal se massent tandis que les elfes de la Lothlorien et du roi Thranduil tentent de ralentir leur progression.

Au cours de mon voyage dans cette région, je découvre des lieux étranges, tels une auberge hantée…

L'auberge hantée (La Forêt Noire)
L’auberge hantée (La Forêt Noire)

Ou bien encore une antre, Gorogrod, infesté d’araignées dont la terrible Deluris…

antre de deluris

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sans oublier le sinistre Bois Noyé peuplé de gros chats agressifs et de huorns qui ne le sont pas moins.

le-bois-noye

A proximité, la place forte d’Ost Galadh, dans la région d’Emyn Lûm, où les artisans sont réfugiés dans un repaire souterrain.

Ost Galadh dans Emyn Lûm

Mais bien sûr c’est la forteresse de Dol Guldur qui est l’élément dominant dans ce paysage lugubre. Et ses occupants tout aussi sinistres !

Dol-guldur lotro sdao
Ma cousine Faelyna à la porte de Dol Guldur

L’occasion de terminer un bien long chemin avec l’orque Mazog, prisonnier escorté depuis la Moria jusqu’aux cachots de Dol Guldur pour tenter de négocier sa vie contre celle de quelques nains qui y sont retenus.

Et de parcourir le chemin autrefois emprunté par Mithrandir quand il enquêtait sur le Nécromancien de la Tour.

gandalf-dol-guldur

Extrait des carnets de voyage du chasseur elfe Faerandyr

[Infos jeu : zone de niveau 61-65 ; Livre Epique : Volume II livre 9; zone alternative à l’Enedwaith]

Rencontre dans les Terres Solitaires

Un soir d’hiver, alors que le vent glacé balayait la lande, Faerandyr chevauchait à travers les Terres Solitaires, en direction de Bree. Il était resté au havre de Fondcombe plus longtemps qu’il n’aurait dû, et maintenant il devait se hâter, une réunion avec ses compagnons d’armes l’attendait.

Alors qu’il passait devant Ost Guruth, ses yeux aiguisés lui firent remarquer un campement orque non loin de la route. Ces créatures immondes semblaient innombrables, il avait beau en tuer des dizaines, de nouvelles prenaient leur place aussitôt…

Attachant son cheval à une racine noueuse, il avança lentement à travers de petits fourrés vers le feu de camp des orques. Ceux-ci, occupés à brailler et à se quereller, ne risquaient guère de le remarquer.

Faerandyr attrapa une flèche et commença à bander son arc, mais une odeur curieuse lui fit suspendre son mouvement en picotant ses narines. Aussitôt après, il entendit une voix rugueuse lancer quelques mots et une détonation brusque retentit, tandis qu’un éclair éclairait brièvement la scène.

Au centre du campement dévasté se tenait un nain, entouré par les cadavres carbonisés des orques. Un curieux nain en vérité, affublé d’un large chapeau à plumes, et qui tenait fermement une pierre gravée de runes.

Faerandyr s’avança prudemment, sans abaisser son arme. A sa vue, le nain s’inclina profondément et le salua avec son chapeau, balayant involontairement le sol avec la plume.

– Holà maître elfe, quel plaisir de vous rencontrer en ces lieux hostiles !

Le nain montra le camp des orques d’un large geste et esquissa un large sourire.

– J’ai peur que vous n’arriviez un peu tard, cependant… Puis-je vous aider ? Ces rustres avaient un ou deux coffres, je compte bien les délester de leurs maigres possessions. Ils n’en auront plus besoin, de toutes façons !

Alors que le nain gloussait, un fin sourcil se leva sur le visage autrement impassible de Faerandyr. Il s’exprima d’une voix calme mais ferme.

– Je ne toucherai pas à quoi que ce soit qui ait pu appartenir à cette race maudite. Et je vous conseillerai d’en faire de même. De plus, ces êtres sont friands de poison, ils ont pu piéger leur butin.

Le nain haussa les épaules.

– Je devrais pouvoir m’en débarrasser, et puis, vous êtes là ! Je devine à votre tenue que vous êtes chasseur, et comme tel, vous maitrisez les antidotes. Il en faudra plus pour m’arrêter !

Tandis qu’il fouillait le campement, le nain continua à parler.

– Je me nomme Xapûr, et je voyage en ces contrées inamicales pour y trouver des métaux riches, dont je fais de magnifiques bijoux. Et vous, mon ami peu loquace, comment vous nommez-vous ?

Avant que Faerandyr n’ait pu répondre, un hurlement retentit tout près. Il reconnut instantanément la créature qui s’approchait, attirée par les bruits du bref combat.

– Révisez vos sortilèges, le nain, nous avons de la compagnie ! dit Faerandyr en bandant son arc.

Sortant des fourrés apparut alors un énorme ouargue !

Et voici comment mon chasseur Faerandyr croisa par hasard mon gardien des runes Xapûr. La suite appartient à la légende 😉

[LotRO/SdAO] Lothlórien

Où le chasseur elfe Faerandyr pourrait bien goûter une retraite bien méritée dans la Lothlorien de la Terre du Milieu

carte de la lothlorien dans lotro sdaoAprès des mois passés dans les profondeurs de la Moria, l’air extérieur est bien agréable en sortant de la Première Salle. Et si je croise bien quelques campements orques sur le chemin, rien ne peut me détourner de mon but, donc je décèle au loin la couleur dorée.

C’est bien sûr celle des feuilles des mallornes, arbres magnifiques au tronc argenté, qui annonce le pays rêvé de la Lothlórien. Ici, je retrouve mes cousins elfes, dont il me faut lentement gagner la confiance. La Lórien est un des derniers ilôts du Bien en Terre du Milieu, et il n’est préservé qu’au prix d’une vigilance sans faille.

Et quelle récompense que de pouvoir rejoindre Caras Galadhon, de déguster les mets les plus somptueux en haut des riches plate-formes, tout en sirotant des vins exceptionnels et en régalant ses oreilles pointues de musique subtile !

Caras Galadhon lotroQuel honneur de croiser le Seigneur Celeborn et Dame Galadriel, ainsi que le groupe d’aventuriers discrets mais résolus qu’ils hébergent sous un grand pavillon. Il y a même parmi eux un nain ! Sa présence ici, acceptée par tous, est une preuve que leur voyage est important.

Celeborn Galadriel lotroJe goûte dans la Lothlórien un repos bien mérité, et pourrait bien prendre goût à son hospitalité. Dois-je vraiment reprendre la route, et mes aventures, alors que tout ce que je peux désirer est ici ?

Extrait des carnets de voyage du chasseur elfe Faerandyr

Lotro-Sdao La Moria : Zirakzigil

Une vidéo de la région de Zirakzigil dans le Seigneur des Anneaux Online

lotro moria zirakzigil

Lors de mon exploration de la Moria, je n’avais pas encore évoqué la région de Zirakzigil. Ce nom est en fait celui de l’un des trois sommets principaux des Monts Brumeux, chaîne montagneuse sous laquelle a été creusée la Moria. Les elfes, eux, le nomment Celebdil. En passant par une faille de la Voie de Durin, on accède à l’extérieur, et on arrive sur une corniche neigeuse balayée par les vents.

L’intérêt principal de cette petite zone est de découvrir ce qu’il advint du Fléau de Durin, le balrog combattu par Gandalf le long de l’Escalier Infini, le vieux sage y perdant son chapeau qui termina tout en bas, dans les Fondations de Pierre. Il fallut plusieurs jours de combat acharnés entre le balrog et Gandalf avant que le magicien ne terrasse la créature maléfique. Et une visite expresse de ce qu’il en reste sur cette vidéo.

Nud-Melek

nud-melek moria sdao lotro

La zone de Nud-Melek est la dernière région à visiter de la Moria pour celui qui aurait l’imprudence de la traverser afin de rejoindre l’Est des Monts Brumeux par ce dédale souterrain. On y accède par Zelem-Melek, les Filons du Rubicorne, les Fondations de Pierre ou la Voie de Durin.

L’escalier monumental de Khadar-Zarâm, creusé dans la roche, offre une vue vertigineuse et permet de descendre depuis Zelem-Melek afin de rejoindre une vaste caverne naturelle.

Moria lotro sdao khadar-zarâm

Continuer à lire … « Nud-Melek »

[LotRO-SdAO] Les Fondations de Pierre

moria-fondations-de-pierre

A l’est des Filons du Rubicorne se trouve l’étrange région des Fondations de Pierre. Centrée autour d’un grand lac, les murs et les sols sont couverts de champignons lumineux qui éclairent les parois de couleurs étranges.

moria fondations de pierre

Champignons que les orques Globsnaga ont du un peu trop absorber, au point de développer de monstrueuses difformités. Les nains et les elfes stationnés au Refuge des Ombres ont fort à faire pour repousser trolls et araignées géantes.

On y fait également des trouvailles étranges, tombées sans doute de la région située au dessus, Nud-Melek. Ainsi, sur l’ïle centrale,  cet étrange chapeau gris de magicien, partiellement calciné…

moria-fondations-de-pierre-pont-khazad

Ou encore ce morceau d’arche venant d’un ancien pont, qui semble s’être écroulé. Peut-être, au hasard de mon exploration, trouverais-je le reste…

lotro-sdao-moria-fondations-de-pierre-pont-khazad

lotro-sdao-moria-fondations-de-pierre-pont-khazad

Un peu plus loin se trouve le bas de l’Escalier Infini dont j’ai déjà vu une partie dans la Voie de Durin.

Les Fondations de Pierre sont une région à part dans la Moria, peuplée de créatures mutantes et de teintes qui semblent venir d’un autre monde. Comme ces oeufs, baignant dans la brume, d’où émergeront sans doute des monstres étrange(r)s !

lotro-sdao-moria-fondations-de-pierre

Il est temps de remonter de ces abysses infâmes et de poursuivre ma route…