[LotRO-SdAO] La Forêt Noire

Carnet de voyages en Forêt Noire

Publicités

Carte de la Forêt Noire LOTRO

Le temps passe de façon étrange en Lothlorien. Y ais-je passé des jours, des semaines ou des mois ? Aucune idée, mais le repos, les chants et les danses m’ont fait énormément de bien, physiquement comme mentalement.

Et de la force, il m’en faut pour quitter mes amis elfes et franchir l’Anduin afin d’aborder la Forêt Noire. L’influence de la forteresse de Dol Guldur, un temps occupée par le Nécromancien, se fait sentir… Il semble que des êtres funestes y rôdent et préparent la conquête du Nord. Les forces du mal se massent tandis que les elfes de la Lothlorien et du roi Thranduil tentent de ralentir leur progression.

Au cours de mon voyage dans cette région, je découvre des lieux étranges, tels une auberge hantée…

L'auberge hantée (La Forêt Noire)
L’auberge hantée (La Forêt Noire)

Ou bien encore une antre, Gorogrod, infesté d’araignées dont la terrible Deluris…

antre de deluris

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sans oublier le sinistre Bois Noyé peuplé de gros chats agressifs et de huorns qui ne le sont pas moins.

le-bois-noye

A proximité, la place forte d’Ost Galadh, dans la région d’Emyn Lûm, où les artisans sont réfugiés dans un repaire souterrain.

Ost Galadh dans Emyn Lûm

Mais bien sûr c’est la forteresse de Dol Guldur qui est l’élément dominant dans ce paysage lugubre. Et ses occupants tout aussi sinistres !

Dol-guldur lotro sdao
Ma cousine Faelyna à la porte de Dol Guldur

L’occasion de terminer un bien long chemin avec l’orque Mazog, prisonnier escorté depuis la Moria jusqu’aux cachots de Dol Guldur pour tenter de négocier sa vie contre celle de quelques nains qui y sont retenus.

Et de parcourir le chemin autrefois emprunté par Mithrandir quand il enquêtait sur le Nécromancien de la Tour.

gandalf-dol-guldur

Extrait des carnets de voyage du chasseur elfe Faerandyr

[Infos jeu : zone de niveau 61-65 ; Livre Epique : Volume II livre 9; zone alternative à l’Enedwaith]

[Vidéo] Dol Guldur

la Forteresse de Dol Guldur en vidéo

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas fait de vidéo en jeu et je suis un peu rouillé, il m’a fallu reprendre les différents logiciels et me battre avec ! Bref, voici quelques images de l’intérieur de la Forteresse de Dol Guldur, pour ceux qui n’y ont pas encore mis les pieds, et les nostalgiques qui y sont passé il y a longtemps !

Pour les curieux, ces images ont été capturées lors de la dernière escarmouche du Volume II, après avoir fait le ménage des monstres qui sont à l’intérieur, pour pouvoir filmer tranquillement…

Ma chaîne youtube

Rencontre dans les Terres Solitaires

Un soir d’hiver, alors que le vent glacé balayait la lande, Faerandyr chevauchait à travers les Terres Solitaires, en direction de Bree. Il était resté au havre de Fondcombe plus longtemps qu’il n’aurait dû, et maintenant il devait se hâter, une réunion avec ses compagnons d’armes l’attendait.

Alors qu’il passait devant Ost Guruth, ses yeux aiguisés lui firent remarquer un campement orque non loin de la route. Ces créatures immondes semblaient innombrables, il avait beau en tuer des dizaines, de nouvelles prenaient leur place aussitôt…

Attachant son cheval à une racine noueuse, il avança lentement à travers de petits fourrés vers le feu de camp des orques. Ceux-ci, occupés à brailler et à se quereller, ne risquaient guère de le remarquer.

Faerandyr attrapa une flèche et commença à bander son arc, mais une odeur curieuse lui fit suspendre son mouvement en picotant ses narines. Aussitôt après, il entendit une voix rugueuse lancer quelques mots et une détonation brusque retentit, tandis qu’un éclair éclairait brièvement la scène.

Au centre du campement dévasté se tenait un nain, entouré par les cadavres carbonisés des orques. Un curieux nain en vérité, affublé d’un large chapeau à plumes, et qui tenait fermement une pierre gravée de runes.

Faerandyr s’avança prudemment, sans abaisser son arme. A sa vue, le nain s’inclina profondément et le salua avec son chapeau, balayant involontairement le sol avec la plume.

– Holà maître elfe, quel plaisir de vous rencontrer en ces lieux hostiles !

Le nain montra le camp des orques d’un large geste et esquissa un large sourire.

– J’ai peur que vous n’arriviez un peu tard, cependant… Puis-je vous aider ? Ces rustres avaient un ou deux coffres, je compte bien les délester de leurs maigres possessions. Ils n’en auront plus besoin, de toutes façons !

Alors que le nain gloussait, un fin sourcil se leva sur le visage autrement impassible de Faerandyr. Il s’exprima d’une voix calme mais ferme.

– Je ne toucherai pas à quoi que ce soit qui ait pu appartenir à cette race maudite. Et je vous conseillerai d’en faire de même. De plus, ces êtres sont friands de poison, ils ont pu piéger leur butin.

Le nain haussa les épaules.

– Je devrais pouvoir m’en débarrasser, et puis, vous êtes là ! Je devine à votre tenue que vous êtes chasseur, et comme tel, vous maitrisez les antidotes. Il en faudra plus pour m’arrêter !

Tandis qu’il fouillait le campement, le nain continua à parler.

– Je me nomme Xapûr, et je voyage en ces contrées inamicales pour y trouver des métaux riches, dont je fais de magnifiques bijoux. Et vous, mon ami peu loquace, comment vous nommez-vous ?

Avant que Faerandyr n’ait pu répondre, un hurlement retentit tout près. Il reconnut instantanément la créature qui s’approchait, attirée par les bruits du bref combat.

– Révisez vos sortilèges, le nain, nous avons de la compagnie ! dit Faerandyr en bandant son arc.

Sortant des fourrés apparut alors un énorme ouargue !

Et voici comment mon chasseur Faerandyr croisa par hasard mon gardien des runes Xapûr. La suite appartient à la légende 😉

Mise à jour 18 : La Bataille des Champs du Pelennor

LOTRO-MAJ-18-Charge-Of-The-Rohirrim

Heureux joueurs de LOTRO, la mise à jour 18 est arrivée ! Un niveau maximum porté à 105, plus de 70 quêtes, dont deux livres de l’Histoire Épique, des prouesses et 3 nouvelles instances avec une nouvelle région gratuite pour les VIP et coûtant la bagatelle de 1995 TP pour les autres !

Découvrez le lointain Anorien

Suivez les Rohirrim, qui ont traversé le Mering, et empruntez les chemins secrets cachés au cœur de la forêt de Drúadan. Dans les Collines des feux occidentales, aidez les Gondoriens postés dans la place forte de Min-Rimmon et frayez-vous un chemin dans l’embouchure de l’Entalluve pour contempler les imposantes Chutes du Rauros. Suivez les tambours lointains, entrez dans l’ancienne forêt et rencontrez les Woses, d’anciens artisans créateur des statues appelées Hommes-pûkel et ennemis jurés des Orques.

Découvrez 3 nouvelles instances

Le sang du Serpent Noir – Chevauchez aux côtés du roi Théoden et affrontez les Haradrim pendant qu’il tue leur roi. Le combat monté est facultatif dans certaines parties de cette instance de champ de bataille.

Les quais d’Harlond – Foncez rejoindre Aragorn et ses hommes qui rejoignent les Champs du Pelennor pour faire pencher la balance du côté du Gondor dans cette deuxième instance de champ de bataille.

La rue silencieuse – Tandis que la bataille fait rage en contrebas, Denethor et Gandalf se disputent le corps blessé de Faramir. Mais ce ne sont pas les seuls à venir réclamer quelque chose dans la rue silencieuse, le chemin mortuaire des intendants et des rois !

Et des instances hebdomadaires

L’instance ou raid, qui s’affiche dans une nouvelle barre du panneau d’instance, peut être joué(e) au niveau 100 et au-delà (mithril réinitialisé) pour remporter des parchemins d’éveil ainsi que de nouvelles essences et pièces d’équipement au niveau maximum.

Lien vers les notes de la mise à jour

Niveau 100… et le Gondor

xapur gondor seigneur anneauxNon, non, je ne suis pas (encore) mort, le blog bouge toujours ! Simplement je blogue peu, ce n’est rien de le dire, puisque je visite le Gondor.

Vous vous rappelez, en juin 2013, j’atteignais le niveau 85, le maximum à l’époque ? Et bien, je suis maintenant niveau 100, le plafond actuel, après avoir pris largement mon temps. Il faut dire aussi que je joue peu même si j’ai passé le turbo ces dernières semaines après avoir stagné des mois entre 95 et 97.

J’ai aussi beaucoup monté mon artisanat et il ne me reste guère que le dernier tiers à finir, et bien sûr de nombreuses prouesses. Plus pour m’occuper que par réel besoin, puisque j’ai acheté des traits avec mes points Turbine d’abonné à vie, dont j’ai pléthore.

gondor lotro sdao

Je vais donc aller revisiter certaines anciennes zones pour monter mes différentes réputations et finir des prouesses, et puis m’occuper de jouer ma magicienne (niveau 64 à ce jour), tandis que mon GDR risque, lui, de prendre sa retraite au bord du lac d’Evendim où il se repose tranquillement depuis un moment (au niveau 52).

Et vous, ça va ?

Adieu Estel !

La fête d’adieu au serveur Estel du Seigneur des Anneaux Online

La communauté des joueurs du Seigneur des Anneaux Online est sans doute l’une de meilleures parmi les MMORPG du marché, en tout cas parmi ceux (nombreux) auxquels j’ai joué !

Une preuve de plus en est cette mobilisation en vue de fêter la fin du serveur Estel, qui va devoir fermer ses portes début octobre 2015. Et quoi de mieux que de faire une fête, avec la musique que permet de jouer le jeu (lire cet article). Il y a/aura bien plus d’infos sur le site des Furets du Gondor, mais j’ai pu passer un peu de temps hier soir dans la Comté (ça fait une trotte depuis le Gondor où je viens d’établir mon campement^^), déposer les armes un moment, profiter de la musique, des chansons, des boissons et feux d’artifices gentiment distribués par les organisateurs, bref, passer une bonne soirée parmi les nombreux personnages présents qui venaient fêter avec un peu de tristesse et de nostalgie la prochaine fermeture d’Estel.

Ce n’est qu’un au revoir, bien sûr, puisque mon prochain serveur sera identique physiquement, mais j’aime à croire qu’il y a une âme spécifique à Estel et à l’esprit roleplay de tous ceux qui y ont joué au cours des années. Et hier soir, j’ai pu ressentir cette âme. Alors merci aux organisateurs (je n’ai pas la liste mais elle est chez Ed) et aux participants pour cette soirée, je n’ai pas tout vu mais je trouve vraiment que c’était une belle initiative.

Et j’espère qu’il y en aura d’autres sur Sirannon, puisque c’est là que j’irai, et que chacun des joueurs d’Estel emportera un petit bout de son serveur avec ses personnages. Vive Estel, vive Lotro et surtout vive les joueurs !

Faerandyr vous salue, amis d’Estel !

Plus d’espoir pour Estel

Adieu au serveur Estel de LOTRO-SDAO

estel seigneur des anneauxTurbine a décidé de changer et de fusionner ses serveurs (tous les détails sont sur le site des Furets du Gondor). Pour moi qui n’ai que des personnages sur le serveur Estel, cela induit plusieurs remarques et conséquences :

  • Estel va être supprimé, on ne peut d’ailleurs plus y créer de nouveau personnage
  • Il va falloir choisir entre le seul serveur francophone non-RP subsistant (Sirannon, pour qui rien ne change) ou aller vers le seul serveur européen RP mais multi-langues
  • Je vais donc devoir migrer tous mes personnages
  • Et dire adieu au serveur sur lequel je joue depuis mes débuts sur LOTRO

Vu que je ne joue plus beaucoup, et que je ne croise pas grand monde dans les zones où je me trouve, je ne fais plus de RP depuis belle lurette. Je pense donc supprimer quelques uns de mes personnages au passage (qui me servaient surtout de mules^^), puis aller vers Sirannon. En effet, j’imagine mal apprécier lire des messages en toutes langues sur LOTRO, et essayer de jouer en anglais si je dois grouper. Quant à la (mini) Confrérie des Rôdeurs Oubliés, elle méritera son nom en sombrant dans l’oubli avec Estel 😉

Namarië, Estel !