Ma belle armure

Alors que je découvre les régions elfes autour de Celondim et Duillond, j’en profite pour chasser les « nuisibles » (loups, sangliers et autres gobelins) qui attaquent leurs habitants.  Je récupère sur les animaux des cuirs, que les maitres-artisans elfes m’apprennent à travailler. Et je commence à créer quelques pièces, que je peux même signer de mon nom ! Voici ma nouvelle armure, fabriquée par mes soins, et dépassant (déjà) largement en qualité celles que j’ai pu trouver sur mes adversaires ou chez les vendeurs. Petit plus: je la trouve bien assortie aux magnifiques couleurs de ces contrées !ScreenShot00004

Premier boulet

Alors que je remplis tranquillement une petite quête en tapant des ours, un nain, surgi de nulle part, tape la cible que j’avais engagé, finit de la tuer, puis repart comme il était venu.  Et tout çà sans un mot, bien sûr. Les bras m’en tombent… Je vois sur la fenêtre de tchat qu’il tape à tout va, courant dans tous les sens pour tuer tout ce qui bouge. J’ai l’envie subite de lui envoyer mes salutations par une volée de flèches dans son (gros) derrière ! Alors que je le recroise plus tard, toujours aussi silencieux et agité, je lis qu’il a choisi la classe de… champion :). Dans sa catégorie, c’est bien possible…

Les Terres Elfes

Mes pas me guident ensuite vers Celondim, cité elfe.

Je fais alors une pause, le temps d’apprendre quelques techniques d’artisanat, qui me seront utile pour m’équiper, voire essayer de gagner un peu d’argent pour vivre. Même un chasseur, capable de se sustenter dans la nature,  doit en effet faire face à des dépenses, ne serait-ce que pour entretenir ou améliorer son équipement.

Je choisis les métiers d’exploration: la prospection, pour trouver et exploiter les filons de minerai, le métier de tailleur, pour confectionner vêtements et armure, et enfin le métier de forestier, pour couper et traiter le bois.

Je prends également le temps d’admirer les paysages, quel bonheur de retrouver de vertes prairies, des fleurs, et des petits animaux après les terres glacées des nains !

Lotro_Celembion

Mes quêtes m’amènent à chasser gobelins et loups, afin de réduire leur nombre en Ered Luin. Les habitants de Celmebion me donnent des titres de gloire suite à mes prouesses, je n’en tire cependant pas de vanité. Pour preuve, je connais ma première défaite face à une horde de gobelins, en essayant de les chasser d’un vignoble où ils se sont établis. Je finis face contre terre dans l’eau d’un étang, au milieu de ces terres à vin ! De quoi relativiser sur mon titre « d’invaincu » (obtenu au niveau 10 sans mourir)… Heureusement, les pénalités ne sont pas trop contraignantes, et je reviens à moi au milieu d’un cercle de pierre, pour repartir de plus belle remplir des missions, un peu plus au nord, vers Duillon !

Lotro_Celembion2

Les Portes de Thorin

Lotro_porte Thorin

Me dirigeant vers les Portes de Thorin, je quitte les collines boisées du pays elfe. Je combats chemin faisant de la vermine gobeline qui rôde dans ces contrées inhospitalières, ainsi que des grifferoches et autres animaux sauvages. Des marchands me demandent de l’aide, désemparés. J’en conclus qu’il était grand temps pour moi de délaisser ma forêt pour me rendre utile.

Le climat change dans ces montagnes où habitent les nains, au comportement aussi rude que le temps qu’il fait chez eux. Je ne les avais jamais trop fréquentés, mais bien qu’ils aient besoin de moi et que je les aide sans préjugés, je comprends bien qu’ils ne m’apprécient guère. En plus d’être un étranger pour eux, je suis aussi un elfe…

Leurs constructions massives ne sont pas dépourvues d’une certaine forme d’art, mais c’est un art très éloigné de la grâce et de la finesse elfique. Un autre monde, en fait.

Certains de ces nains sont corrompus par le mal, j’en ai la preuve en les combattant les Poing-Bourrus. Non content de s’allier aux gobleins et aux trolls, ils cherchent à rescusciter leur chef défunt, Skorgrim, l’instigateur de la chute d’Edhelion ! Heureusement, j’arrive à les en empêcher.  Une preuve de plus de l’utilité de ma cause.

Le vengeur de Fondcombe

lotro_ered_luin

Alors que j’ai passé ces dernier temps en forêt, les hasards d’une chasse au cerf me rapprochent d’Edhelion. Je me remémore la bataille que j’y ai livré aux côtés d’Elrond Demi-Elfe, impuissants que nous étions face aux hordes de nains mauvais, alliés aux gobelins et aux trolls qui cherchaient à détruire notre cité. Sortant des bois, je m’en rapproche prudemment.

Alors que je visite les ruines de la magnifique ville qu’elle fût autrefois,  je croise Elladan et Elrohir, les fils d’Elrond, et en discutant avec eux,  je prends conscience de l’ampleur du mal qui ronge nos terres. Ma solitude de chasseur m’a isolé du monde et des miens, je n’ai donc pas pu remarquer que les choses se gâtent. Le choix est mien: retourner dans les bois et vivre en marge de ce monde, ou aider mon peuple à combattre. Je n’hésite pas. La défaite que nous avons vécu pour défendre Edhelion m’a laissé un goût amer, mais je me rappelle l’exemple d’Elrond au combat.

A compter de ce jour, je mets donc mon arc et mon épée au service de l’Ered Luin. Après être repassé rapidement dans mon refuge, j’ai fait mon paquetage et pris le chemin qui descend vers les Portes de Thorin…

[LotRO/SdAO] Chroniques en Terre du Milieu – prologue

lotro_carte monde

Sur cette série de posts, j’ai décidé de raconter mes aventures dans le Seigneur des Anneaux Online.

Inspirés par Thorniol et Morra, ils se présenteront sous la forme de Chroniques relatant les principales aventures de mon personnage. Afin de tenter une expérience de MMO différente de mes précédents jeux, avec une bonne dose de roleplay (sans tomber dans l' »intégrisme » néanmoins^^), j’ai choisi les pré-requis suivants:

  • je ne me préoccupe pas de ma barre d’expérience ou de ma montée de niveau,
  • je remplis les objectifs et les quêtes sans contraintes,
  • je développe les activités jugées habituellement annexes comme l’artisanat, la pêche , la musique, etc…
  • j’explore, je découvre, je ramène des images de paysages,
  • j’interagis avec les autres sur un mode roleplay « souple ».

J’ai donc créé mon personnage sur l’un des deux serveurs francophones, le serveur roleplay Estel. Je joue un elfe, car c’est une des races les mieux adaptées au monde de Tolkien, nommé Faerandyr. J’ai choisi d’en faire un chasseur, classe qui me semble bien adaptée à cette race et à mes objectifs d’exploration. D’ailleurs, j’ai choisi les métiers du même nom, explorateur (forestier, prospecteur, tailleur), pour pouvoir me fabriquer des armures et vêtements, voire des armes, avec un minimum d’aide extérieure.

lotro_eriador

Retrouvez les régions traversées par mon personnage à partir de cette page

Le pouvoir de l’anneau

En tant qu’amateur de fantasy, j’ai bien sûr lu plusieurs fois Tolkien. Que ce soit le Hobbit, le Silmarillion ou le Seigneur des Anneaux, dont j’ai également les DVD des films. Et en tant qu’amateur de MMOs, j’avais bien sûr regardé Lord Of The Rings Online (LOTRO)/le Seigneur Des Anneaux Online (SDAO), mais curieusement je ne l’avais jamais testé. Il faut dire que depuis mes débuts online je n’ai pas chômé, et je me suis surtout focalisé sur les F2P jusqu’à maintenant. De plus, les graphismes ne me paraissaient pas top, et l’idée de prendre un abonnement si j’aimais le jeu, ne m’enchantait guère.

Néanmoins, l’idée de tester LOTRO (je l’appellerai ainsi par commodité, vu qu’en plus le site officiel est lotro-europe.com et non pas sdao.com ;-)) me trotte dans la tête depuis un petit moment:

  • j’avais gagné une clé d’essai d’un mois, suite  à un concours sur Jol ou Univers-virtuels, que je n’avais jamais activée (je l’avais d’ailleurs mis à disposition de la communauté, et personne ne l’avais demandée…),
  • je parcours régulièrement le site de l’excellent Thorniol le solitaire , ainsi que les liens qui y sont cités, et son approche roleplay, ainsi que ses screenshots, m’avaient bien tenté,
  • j’ai remarqué que pas mal de joueurs de DDO viennent de LOTRO. Simple hasard ? Je ne crois pas, c’est en plus le même éditeur, Turbine. Il me semble remarquer une sorte de maturité, et la recherche d’un minimum de roleplay, bien peu présent dans les MMOs (d’ailleurs je ne parle volontairement quasiment jamais du RPG de MMORPG),
  • la semaine dernière, j’ai participé « pour le fun » à un concours Jol à nouveau, et j’ai gagné une clé d’essai d’un mois,
  • dans le même temps, DDO me déçoit un peu, car sa conception sous forme d’instances me frustre, j’aime en effet parcourir le monde et aller où bon me semble (c’est pourquoi je n’avais jamais testé GuildWars d’ailleurs).

lotro_anneau

 Le pouvoir maléfique de l’anneau tentait-il de me faire venir sur les Terres du Milieu ? Toutes les raisons ci-dessus, mises bout à bout, m’ont convaincu de télécharger les 9 Go (ouch !) du client.

Je chasse donc depuis quelques jours  le loup et le gobelin, pour défendre l’Ered Luin des envahisseurs…